val


val

val, vals ou vaux [ val, vo ] n. m.
• 1080; lat. vallis
1Vx (sauf dans des expr. toponymiques) Vallée. Le Val de Loire : la région qui entoure une partie de la vallée de la Loire. Les Vaux-de-Cernay. « On sait la richesse [...] des vals de l'Etna » (Michelet).
2Loc. Par monts et par vaux. À val : en suivant la pente de la vallée ( à vau-l'eau) .
⊗ HOM. Vau, veau, vos (votre).

val, vals ou vaux
n. m.
d1./d Vx ou poét. Vallée.
|| Loc. adv. Mod. Par monts et par vaux: par tous les chemins, partout.
d2./d GEOL Dans le relief plissé de type jurassien et préalpin, dépression qui s'allonge dans le creux d'un synclinal, suivant l'axe de celui-ci.

⇒VAL, VAUX ou VALS, subst. masc.
A. — 1. Littér., vieilli. Espace de terre contenu entre deux coteaux. Synon. vallon. Val étroit, boisé, ombreux, profond. On sait la richesse des flancs du Vésuve, des vals de l'Etna (MICHELET, La Mer, [1861], p. 11 ds GREV. 1975,278, p. 244, rem. 2). C'était le vendredi de la sainte semaine, Et, contre l'ordinaire, il faisait un beau temps: Du val à la colline et du bois à la plaine, D'un pied leste et joyeux, nous courûmes longtemps (MURGER, Nuits hiver, 1861, p. 27).
P. métaph. Reste au val du bonheur, disait-elle, poète! « Ô rêveur, murmurait ma jeunesse, inquiète, Derrière l'horizon s'ouvre un monde inconnu » (Ch. GUÉRIN, Cœur solit., 1904, p. 176). Si semblables [ma mère et Julienne] avec leurs coudes en l'air, leurs aisselles dévorées par de noirs frissons; leurs seins vivants fortement partagés par ce val tendre qui s'enfonce loin sous la chemise (H. BAZIN, Huile sur feu, 1954, p. 97).
En partic., région. Petite vallée. Ces petites vallées, ou vaux, se répètent entre Coussey et Vaucouleurs, comme autant d'annexes de la vallée principale, c'est-à-dire de la rivière. Si raide est la pente, que, du haut des plateaux qui les enserrent, on ne découvre qu'en arrivant immédiatement au-dessus vallon et village (VIDAL DE LA BL., Tabl. géogr. Fr., 1908, p. 213).
GÉOGR. ,,Section de vallée, généralement assez large`` (GDEL). Val de Marne. On ne sait à quelle date remontent ces traités de lies et passeries, qui étaient pratiqués au XVIe siècle entre nos vallées ariégeoises et le val d'Aran espagnol, et ailleurs encore (VIDAL DE LA BL., Tabl. géogr. Fr., 1908, p. 358). Ceci suppose (...): la construction de grands troncs routiers au départ de son accès français pour favoriser l'éclatement vers Paris, mais aussi vers l'ouest et le val de Loire, ainsi que vers les pays de l'est (JOCARD, Tour. et action État, 1966, p. 203).
Rem. ,,Val est un terme archaïque auquel les géographes ont, redonné vie en lui fabriquant un pluriel régulier vals`` (DUPRÉ 1972).
2. a) Loc. adv. Par monts et par vaux. V. mont I B. Au sing. Vous étiez sur votre beau cheval Vous représentiez l'ordre et par mont et par val Nous faisions que revînt dans la race française Le goût d'être nombreuse afin de vivre à l'aise (APOLL., Tirésias, 1918, p. 874).
b) Loc. prép., vx. À val de. En suivant la pente de, en bas de. Et la jetèrent, la corde au cou, à val des rochers (COURIER ds Lar. 19e).
B. — GÉOMORPHOL. ,,Dépression allongée et évasée correspondant à un synclinal, dans le relief de type jurassien`` (Lar. encyclop.). En se frayant à travers chaînes et plateaux les voies capricieuses qu'elles ont adoptées, les rivières n'ont pas encore entièrement réussi à entraîner les couches de marnes et d'alluvions qui remplissent les parties synclinales des plis. Ces vals occupent les parties les plus hautes. Ils se répartissent surtout à l'est et au sud (VIDAL DE LA BL., Tabl. géogr. Fr., 1908, p. 248).
Prononc. et Orth.:[val], [vo]. Homon. veau, vos et formes de valoir. Att. ds Ac. dep. 1694; dep. 1718: ,,Il a un pluriel qui n'est en usage que dans cette phrase, par monts et par vaux``. LITTRÉ: des Vaux mais aussi: ,,les vals, pluriel nouveau en usage chez les ingénieurs``. V. Lar. Lang. fr.: ,,Le pluriel habituel est vaux, mais il existe un pluriel vals dans des expressions consacrées: les vals de Loire`` et ROB. 1985: ,,Un pluriel régulier vals s'emploie encore parfois``. Étymol. et Hist. Ca 1100 « vallée » masc. (Roland, éd. J. Bédier, 814: Halt sunt li pui e li val tenebrus); id. fém. topon. Val Penuse (ibid., 3256); ca 1150 a val loc. adv. « en suivant la pente, en bas » (Thèbes, éd. G. Raynaud de Lage, 2080); 1444 a val loc. prép. + compl. déterminatif juxtaposé a val la ville (doc. Arch. Tournai ds GDF. Compl.); 1559 a val de loc. prép. courir a val de la montagne (AMYOT, trad. PLUTARQUE, Hommes illustres, Caton le Censeur, 27, éd. G. Walter, 1959, t. 1, p. 771). Du lat. vallis, subst. fém. « vallée, vallon »; devenu masc. en fr., peut-être par infl. de mont (FEW t. 14, p. 137a), le genre fém. n'étant conservé que dans les topon., cf. DAUZAT-ROST. Lieux 1978, s.v. val; v. aussi aval, avau, vau. Fréq. abs. littér.:310. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 503, b) 222; XXe s.: a) 671, b) 365. Bbg. DAUZAT Ling. fr. 1946, p. 40. — EWFS /, p. 882.

val, vaux ou vals [val, vo, val] n. m.
ÉTYM. 1080, masc., sauf dans les noms de lieu (cf. Laval); du lat. vallis, n. féminin.
1 Vx (sauf dans des expressions toponymiques). Vallée, vallon (→ 1. Fumer, cit. 12). || Les vaux d'Ollioules (Mme de Sévigné), les gorges.Le val de Loire : la région qui entoure une partie de la vallée de la Loire. || Les Vaux-de-Cernay. || Le Val travers. || Le Val-de-Grâce.REM. Un pluriel régulier vals s'emploie encore parfois (cf. Michelet, Giono, in Grevisse, §278).
1 La Rivière de Cassis roule ignorée
En des vaux étranges (…)
Rimbaud, Poésies, LXX.
Spécialt. Régional. Petite vallée.
2 Loc. Par monts et par vaux. 3. Mont.
(1559). || À val : en suivant la pente de la vallée. Aval, dévaler. || À val des rochers (P.-L. Courier, in P. Larousse).
Vx. Sous la forme || À vau de…, par division de aval et vocalisation du l. || S'enfuir à vau de route (Malherbe, Racine, in Littré, vau-de-route), en descendant la route.
(1552). Mod. || À vau-l'eau : au fil de l'eau, du courant.Fig. || (Être, aller, s'en aller) à vau-l'eau : se perdre, péricliter. || Le rêve semblait à vau-l'eau (→ Espérance, cit. 38). || Dans cette affaire tout est à vau-l'eau. Désordre.À vau-l'eau, roman de Huysmans.
2 — (…) Voilà tous mes plans à vau-l'eau.
Balzac, Une ténébreuse affaire, Pl., t. VII, p. 592.
3 Tout ce monde gesticulait, hurlait, babillait, par groupes de trois ou quatre. Tous en uniforme : la même peau grise, les dents jaunes, les yeux rougis, les cheveux gras et le veston à vau-l'eau. Des mots mystérieux, que je mis des mois à comprendre, déclenchaient d'énormes rires parmi le troupeau.
Geneviève Dormann, le Chemin des Dames, 1964, p. 90.
CONTR. Mont.
DÉR. et COMP. Aval, avaler, dévaler, ravaler (cf. Ravauder, étym.). — Vallée, vallon.
HOM. (Du plur.) Veau, vos; formes du v. valoir.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Val-D'Or — Administration Pays  Canada …   Wikipédia en Français

  • Val-D’Or — Val d Or Val d Or Administration Pays  Canada …   Wikipédia en Français

  • Val-d'or — Administration Pays  Canada …   Wikipédia en Français

  • Val-d’Or — Val d Or Val d Or Administration Pays  Canada …   Wikipédia en Français

  • Val d'Or — Administration Pays  Canada …   Wikipédia en Français

  • Val d’Or — Val d Or Val d Or Administration Pays  Canada …   Wikipédia en Français

  • VAL — is a type of automatic rubber tired people mover technology, based on an invention by Professor Robert Gabillard (Université Lille Nord de France). It was designed in the early 1980s by French Matra, for the then new metro system in Lille. The… …   Wikipedia

  • VAL — steht für: Véhicule automatique léger, gummibereifter Zugtyp für den fahrerlosen Betrieb. Wegen der Gummibereifung werden zwei Stromschienen für die Versorgung einphasiger elektrischer Antriebe benötigt. VAL Motor Company, ein britisches Cyclecar …   Deutsch Wikipedia

  • val — (val) s. m. 1°   Espace de terre contenu entre deux coteaux, le même que vallée (le pluriel est vaux). •   Par des transports de joie et de reconnaissance, Bénis ton Dieu, mon âme, en ce val de malheurs, CORN. Imit. IV, 2. •   Et souvenez vous… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • VAL — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. {{{image}}}   Sigles d une seule lettre   Sigles de deux lettres > Sigles de trois lettres …   Wikipédia en Français